Th√©√Ętre

Depuis l'√Ęge de 15 ans et sa rencontre avec le Palais des Merveilles, Marie Nimier vient et va vers le th√©√Ętre. C'est un mouvement discret mais constant, de la feuille √† la sc√®ne, qui passe par la com√©die musicale, les oeuvres collectives avec ou sans choeur, les pi√®ces radiophoniques et autres monologues inclassables (Penne Penis Penne, Les oignons, Premiers secours, etc.). Sans oublier les textes qui se jouent dans l'obscurit√© des tiroirs.
Sa complicit√© avec le chor√©graphe Dominique Boivin a donn√© naissance en 2005 au spectacle "√Ä quoi tu penses ?", r√©unissant danseurs et com√©diens, l'un parlant pour l'autre, par l'autre, avec l'autre. Ce spectacle sera jou√© au CND, puis au Th√©√Ętre national de Chaillot, ainsi qu'en province et √† l'√©tranger.
Elle participe, toujours en tant qu'auteur, √† de nombreuses performances. Invit√©e deux ann√©es de suite au Festival de H√©risson organis√© par Anne Laure Li√©geois et son √©quipe du Festin, elle s'engage de plus en plus dans le travail th√©√Ętral. Avec la metteuse en sc√®ne Karelle Prugnaud, un parcours se dessine qui commence dans la Halle aux poissons du Havre, se poursuit dans un parking souterrain, puis l'ann√©e suivante dans les sous-sols d'un grand magasin.
Sa pi√®ce "La confusion", publi√©e chez Actes Sud Papiers (septembre 2011), sera pr√©sent√©e au Grand T de Nantes en novembre 2011, puis pendant cinq semaines au Th√©√Ętre du Rond-Point en mars 2012. D'autres textes pour la sc√®ne seront √©dit√©s dans les mois qui suivront - Adoptez un √©crivain, Pour en finir avec Blanche Neige, No√ęl revient tous les ans. Elle √©crit √©galement des pi√®ces pour la jeunesse (Le voyage de la Kangouroute, La course aux chansons, Le revanche des pissenlits).